Le théorème de la boîte aux lettres

Si tu ouvres ta boîte aux lettres et que tu constates qu’il y a du courrier, tu es sûr que le facteur est passé.

S’il n’y a rien, tu n’es sûr de rien.